Epamprage

Pour expliquer ce qu'est l'épamprage, mieux vaut montrer que décrire. Si je parle de gourmants, d'américains, de pampres, de dédoublage, de supression des bourillons, des échards, des filleuls, des entre-coeurs, personne n'y entendra rien. Et pour cause, ce language technique plait aux techniciens comme les pédagogues qui se complaisent à parler de réferent mobile pour désigner un ballon ou pire encore les journalistes sportifs qui abusent du terme réalisation pour exprimer l'arrivée d'un ballon (encore lui) au fond des filets.

Pour revenir à la vigne, au printemps tout pousse y compris des bourgeons cachés sous l'écorce. La taille a pour but de sélectionner sur le pied un certain type et un certain nombre de bourgeons. L'épamprage est l'art de confirmer les choix fait en hiver et de ne laisser au pied le choix que de s'exprimer que  de cette façon là. Sinon un pied de vigne se transforme en buisson puis au fil des années en liane.

Écrire commentaire

Commentaires : 0