Contrastes climatiques

De la sécheresse aux abats d'eau.... A peine de retour d'Amboise, je m'attendais à trouver les grappes bien verées (de véraison, le changement de couleur des raisins, du vert au rouge ou au jaune). Entre-temps le climat s'était refroidi et les nuages avaient déversés quelques 40 mm soit la quantité totale reçue les quatre mois précédents ! 

Vraisemblablement les vendanges vont un peu s'éloigner, nous laissant un peu de repis cet été pour effeuiller et pourquoi pas nous reposer un peu, comme tout le monde. Quoique, des éleveurs de chêvres très sympathiques de Posse sur Cisse près d'Amboise m'ont fait comprendre que les vignerons avaient plus d'occasions de prendre des vacances que les éleveurs avec le rituel quotidien de la traite ou de la nourriture. Il est vrai que la vigne avec son cycle annuel nous laisse parfois, les années faciles, quelque répit.

Écrire commentaire

Commentaires : 0