Carnet de route devient carnet de vendanges

Aprés un arrêt rédactionnel ayant vraissemblablement correspondu à un arrêt de la lecture de mes très nombreux lecteurs (sic), j'ai la joie d'exhiber une photo prise aujourd'hui et montrant un pied de sémillon prêt à être vendangé mais qui ne le sera qu'à la condtion qu'il pourrisse noblement. Le spécimen que vous avez sous les yeux est un produit de la sélection clonale des années 1970, avec de gros grains très juteux mais très capricieux car les grappes sont parfois bien serrrées. Un autre jour je vous montrerai une grappe issue de la sélection des vignerons et dont les grappes sont bien plus modestes mais pourrissent parfaitement. En fait je montre ce pied car la parcelle dont il est issu m'a donné du fil à retordre toutes ces dernières années et quand elle prête et nettoyée de ses grappes déviantes, cela signifie que tout le reste de la propriété est prêt à délivrer son message et sa vérité.

Dans les jours qui suivront, j'essaierai de faire partager les petites peines et les péripéties qui peuvent accompagner cette période intense et fatiguante .... car les vendanges à la mains sont crevantes et longues mais j'y tiens.

Écrire commentaire

Commentaires : 0