Portes ouvertes, magie, début de l'hiver

Fin des malos, fin des décuvages, portes ouvertes achevées. ... la période de dormance de la vigne et du vin est entamée. Le vigneron va sillonner les routes pour aller vendre ses millésimes et le 2011 va tranquillement rejoindre les températures ambiantes et froides pour se dépouiller de ses lies grossières et peu à peu s"affiner. 

Je confirme la très bonne tenue de 2011 et surtout son originalité, ce qui permettra à mon avis de passer sans difficulté de 2010 à 2011 puisque les assemblages seront fort différents et donc les profils arômatiques auront chacun leur personnalité. Il serait vraiment dommage de n'en avoir que pour les années soi-disant exceptionnelles car nous avons eu la chance de pouvoir tirer parti des météos de ces dernières années pour éviter justement les répétitions. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0