Les IGNORANTS : A lire absolument

Un coup de coeur pour cette bande-dessinée qui sent le vrai et qui transcrit une réalité (parfois contestable techniquement) du monde très divers de la viticulture. L'immersion d'un auteur dans le monde viticole et la découverte croisée du monde de l'édition et  de la BD par un vigneron, nous apprend à découvrir des correspondances là où on ne les attend pas et donc à voir le monde du travail sans les cloisons habituelles des "métiers" .

L'attitude face à la création vécue en indépendant semble universelle et d'autres correspondances pourraient vraisemblablement être trouvées avec d'autres milieux.  

On y découvre la persévérance et la foi qu'il faut avoir dans son projet pour arriver à un résultat que les autres ne peuvent pas percevoir avant que le but soit atteint. Si la solidarité et le travail d'équipe sont des éléments des deux métiers présentés, il ressort de la lecture de l'ouvrage que le vin et la Bd sont avant tout dans la tête, comme une idée en devenir, soumise à diverses influences en cours de création mais toujours guidée par une volonté tenance de tracer son propre sillon. Le traitement graphique est sobre et les propros sont criant d'honnêteté. C'est pourquoi même si l'influence des constellations m'échappe personnellement et si je reste, comme Etienne Davaudeau lui même, sceptique sur l'effet de la corne de vache broyée pulvérisée à dose homéopathique sur le sol, on constate que la biodynamie habite ceux qui la pratique et que leur entêtement à aller au bout de leur philosophie est touchante.

Écrire commentaire

Commentaires : 0